ACCÈS AU SPORT POUR LES ENFANTS ATTEINTS DE HANDICAP VISUEL OU AUDITIF

OBJECTIF

Améliorer les opportunités de participation à la société au travers de l’accès au sport pour les enfants et les jeunes atteints de cécité ou de surdité.

LE PROJET

Au Cambodge, l’éducation physique et sportive fait partie du curriculum national approuvé par le Ministère de l’Education, de la Jeunesse  et du Sport. Néanmoins, par manque d’investissements, de ressources humaines et d’infrastructures adaptées, la plupart des écoles sont dans l’incapacité de proposer à leurs élèves des cours de sport de qualité. Par ailleurs, si ces cours sont organisés, rien n’est prévu pour la participation des enfants souffrant d’un handicap et très souvent leur accès y est refusé.

Sous l’égide du Fond de Développement pour l’Inclusion du Handicap au Cambodge de l’UNICEF (Cambodia Disability Inclusive Development Fund) et à travers le financement de l’agence pour le développement, Australian Aid, Krousar Thmey met en œuvre depuis deux ans des cours de sport (rugby, cécifoot, handball, basketball et athlétisme) au sein des écoles de Phnom Penh Thmey et Kampong Cham. Pour ce faire, les professeurs de sport ont été formés par des partenaires locaux et internationaux.

Les enfants participent également à des rencontres sportives qui leur permettent d’interagir avec leurs pairs et de se sociabiliser. De plus, chaque évènement est une occasion pour Krousar Thmey de sensibiliser le public à la question du handicap.

VOTRE CONTRIBUTION EST ESSENTIELLE !

100$ = 3 ballons de cécifoot
20$ = 1 tenue de sport

TÉMOIGNAGE
Sreyno, étudiante sourde, passionnée de rugby

Elle s’est découvert cette passion en participant aux activités de rugby organisées par Krousar Thmey en partenariat avec l’association Kampuchea Ballop.

Découvrez son témoignage

«J’ai commencé à jouer au rugby il y a trois ans. Avant cela, je ne connaissais pas du tout; je n’avais joué qu’au football occasionnellement. Maintenant c’est différent, car le rugby est tellement amusant ! J’apprécie vraiment la combativité qu’il demande. Ma famille et mes amis me soutiennent beaucoup dans la pratique de ce sport, ils veulent toujours savoir où et quand je joue ! Le fait que je joue avec des personnes avec ou sans handicap ne change rien une fois sur le terrain. Nous nous comprenons très bien. En février, je suis parti pour la Thaïlande pour participer au tournoi de rugby asiatique. J’étais la seule fille sourde de l’équipe cambodgienne. S’il était parfois compliqué de communiquer avec mes coéquipiers à l’extérieur du terrain, j’ai vraiment apprécié ce moment. Mon rêve serait de devenir un joueuse professionnelle; je ne sais pas si c’est possible, mais mon entraîneur chez Krousar Thmey me soutient et m’aide à m’améliorer. »»

enfants ont bénéficié de cours de sport

participants

professeurs de sports recrutés et formés

évènements sportifs inclusifs organisés

ACTUALITES
Font Resize